Vivre et non plus survivre!


Ciel Town


Bonjour Moussaillons !

Aujourd'hui, je vais faire un article un peu spécial qui sera à mi-chemin entre l'humeur et le lifestyle. Je voudrai vous parler de bataille de la vie. Dis comme ça, ça à l'air barbant à souhait et cul-cul la praline. Sauf que voilà, c'est ce que je voudrais souligner. Pour vous expliquer cela, je vais vous résumer ma situation:

Cet été, il m'est arrivé quelques choses de grave. Si vous ne le savez pas, j'ai été assez "gravement" malade l'année dernière. Cela à joué avec mes études. Et je me suis fais ré-orienter dans mon école d'ingénieur (comprendre: virer). Sauf que là surprise, ce n'est pas le niveau bas qui a joué sur cette décision ( puisque d'autres personnes sans excuse avait le même niveau que moi), mais le fait qu'une des responsables ne pouvait simplement pas me voir en peinture.

J'ai pleuré, énormément. Je ne comprenais , et je ne comprend, toujours pas comment on peut foutre la vie de quelqu'un en l'air juste parce que sa tête nous reviens pas. Parce que pour elle, c'était me supporter 6 mois de plus. Pour moi, c'est mon avenir professionnel qui s'écroule, le métier de mes rêves qui s'éloigne. Je ne sais pas comment elle fait le matin pour se regarder dans la glace.

J'étais en quatrième année, soit l'avant dernière année, impossible de me reconvertir normalement avec autant d'année d'études déjà effectuées. Virer un élève en 4A (quatrième année) ne se voit quasiment jamais, et quand cela arrive, c'est pour quelques choses de grave (triche, violence,etc.). Or, dans ma classe, une fille a insulté un homme de ménage noir et elle n'a pas été puni, Un garçon a été pris en flagrant délie de triche et a dû juste repasser le contrôle. Mais moi, juste malade, et battante, toujours là, malgré mes 3h30de transport, pendant que certains s'offraient des vacances (l'absentéisme étant normalement puni) je suis remerciée... Beaucoup d'injustices donc.

Injustice qui a été timidement signalé par un petit groupe d'élève dont je faisais parti, qui n'en pouvait plus de ces tricheurs, de ces absents, de ces élèves qui nous insultait à moitié. Seulement, cette même responsable nous a sorti "Vous en faites pas, les tricheurs sont toujours punis un jour ou l'autre". Super. Merci bien.

Voilà, le décor est planté. Quand j'ai appris cette nouvelle, j'ai voulu me battre.Me battre comme je me suis battu pour cette école, pour ce réseau qui est le plus grand réseau d'écoles ingénieurs de France. J'ai tout fais pour aider l'école, je leur proposais des stages pour les 3A, j'ai shooté gratuitement le directeur de l'école pour ses photos de presse, j'ai pris des photos d'évènements organisés par l'administration. Je faisais parti du bureau des élèves. Je me suis investi moi et mon temps dans l'école. Et je ne voulais pas abandonner tout ça. Alors j'ai fais un recours, on m'a envoyé balader car Monsieur Le Directeur partait en vacances. Alors c'est sur entre ses vacances et un avenir professionnel, y'a pas photo. J'ai donc déposé un recours à l'université qui accueille l'école. Je me suis pris un vent ENORME! Du coup, pas le choix, je les avais menacé d'aller aux tribunal si j'étais pas pris au serieux.... et j'y suis allée. Voilà, même pas 22ans et déjà au tribunal Administratif contre la plus grosse université de France,et vous savez quoi? Même pas peur. Je me suis dit que contrairement à eux, j'ai rien à perdre.

Ah!?! Et je ne vous ai pas dit? Quand on m'a réorienté, j'étais en stage en Angleterre donc pas sur place. Ils m'ont laissé partir en Angleterre alors qu'ils savaient qu'ils me viraient. Maisouimaisbiensur! 

J'ai donc tout fais à distance. Pas si simple. J'ai envoyé des mails à la Commission des Titres d'Ingénieur, autant vous dire, je les aurais envoyé à vous c'était pareil. Je n'ai eu aucune nouvelle. Je ne sais pas si en interne il y a eu une réaction, mais moi je n'ai pas eu de retour. J'ai envoyé des mails à d'autre organisme, et à des journalistes. Certains journalistes m'ont répondu et (heureusement) le Tribunal Administratif de Paris m'a pris au sérieux. 

Je pense que vous l'aurez compris, je m'en suis pris pleins la tête. Heureusement que mon tuteur de stage était adorable et j'ai pu tenir grâce à lui et à mes parents. Il faut savoir que je n'ai pas été du tout soutenu par mes amis ni par mon amoureux. Ce dernier a préféré parler des rêves de ma colocataire avec elle en Angleterre que de me soutenir.Mes "amis" me disais que je faisais bien, m'ont pousser à gueuler sur la triche car ils étaient eux aussi touché par les élèves malhonnêtes. Puis quand je leur ai demandé de m'aider, de témoigner anonymement, il n'y a plus eu personne. Plus rien, pas de texto, ils ne m'adressent plus la parole, tout simplement. J'ai tout de même reçu du soutien de la part d'ami important pour moi, ils sont toujours là pour moi, et sachez que c'est dur de me supporter =p. D'ailleurs j'espère qu'ils se reconnaitrons! A savoir que ces personnes là, font parti de ce même réseau . D'autres élèves m'ont aidé et soutenu par la suite, un peu tard malheureusement puisque je m'étais remis de "mes émotions".

Si je vous raconte tout ça, c'est pour vous montrer comment la mentalité a baissé. Il y a trente ans, un professeur aurait agit comme cette responsable, il se serais fait lyncher par tout les élèves. Cette compétitivité n'était pas là. Il y avait encore de la solidarité et ce comportement n'aurait jamais eu lieu. Il y a encore quelques années, il y avait encore un peu de bon sens et cette responsable n'aurait jamais pu faire ce qu'elle a fait, sauf qu'avec ces mesures pour protéger encore et toujours ces fonctionnaires, elle a pu le faire et ils sont pieds et poings lié pour faire bouger les choses.

Le problème, c'est que les jeunes se sont habitué à cet ascenseur social qui nous met sur un piédestal et ne savent plus se battre pour les bonnes causes,  pour leur intérêt. Ils ne veulent plus se mouiller et prendre des risques. On doit tout faire à leur place. On doit se bouger pour vous. Sauf que vous ne serais jamais heureux tant que vous gagnerez pas votre propre pain! Eh oui! Vous le croirez, mais vous ne serez pas vivant! Et puis, moi, je ne veux pas être une assistée de la vie! Battez vous pour vos rêves, comme l'a dit W.Disney!
Prenez exemple sur ce que vous avez vu dernièrement, prenez exemple sur l'affaire Charlie Hebdo. On vous attaque, battez vous! On vous enlève quelques choses, tapez du poing sur la table! Croyez-moi, ils ont perdu l'habitude et file doux quand on montre les crocs, sans violence.
Je vous invite donc à vous soulevez et à vous prendre par la main pour ne plus subir mais vivre. 

Vous voulez mon Happy Ending? En revenant en France, j'ai perdu mon référé au Tribunal, où j'ai plaidé moi-même (et oui, toujours 21ans et j'ai plaidé comme une avocate!).Cependant, des grosses mesures anti-triche et autre a été mise en oeuvre dans mon ancienne école, une des secrétaires m'a affirmé que ça a été la panique quand ils ont vu que je les avais attaqué! Muahahaha!!!
Une des écoles du réseau m'a accueilli et m'a écouté, malheureusement, ils n'ont pas pu me prendre pour je ne sais qu'elle raison. Mais une autre école m'a prise, et mieux, dans une spécialisation que je souhaitais: Matériaux et Nanotechnologie. Et ils m'ont pris sans me faire redoubler. Quand ils ont vu mes notes et mon dossier médical, ils m'ont dit que l'autre école était folle de me virer. Cette année, je serais donc diplômée comme prévu, d'une école qui m'a offert un enseignement qui me correspondait mieux. Dans un mois, je commence le stage de mes rêves, dans l'aéronautique et la qualité! J'ai hâte!

C'est une version très raccourcie de mon histoire, je ne vous dit pas, par exemple que mon ancienne école a refusé de me donner mes équivalences m’empêchant de me réinscrire de partout, ce qui est totalement illégal. heureusement que je me suis débrouillée pour récupérer mes bulletins de note!

Ce que je veux que vous reteniez est de ne jamais vous laissez marcher sur les pieds. Même si cela fait peur, même si cela parait insurmontable. Dans ce cas, pensez à moi, à cette petite folle qui à elle toute seule a réussi a faire trembloter la plus grande université de France!

J'espère que cet article pourra en aider certains. Si vous voulez me raconter vos problèmes pour des conseils ou seulement une oreille attentive, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire, en racontant directement ou en me laissant une adresse mail. 

Bisous les pirates! 
Quelle est votre expérience?
Êtes vous déjà battu pour quelques choses?

14 commentaires:

  1. Félicitation ! Heureusement que tu es une battante ! ton histoire est incroyable mais a mon avis tu n'es pas un cas unique ! C'est vraiment triste que ton amoureux n'est pas été la pour toi .

    RépondreSupprimer
  2. Merci ma jolie. Malheureusement, non je ne suis pas un cas unique. Je trouve cela assez hallucinant. Il y a énormément de cas de triche et d'injustice dans les écoles supérieures. Pour mon amoureux, j'ai trouvé ça triste aussi. D'autant plus que mon ex a été assez présent pour moi (on es très amis, et avec mon copain aussi). Mais bon, les actes manqués peuvent arriver! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ! ca arrive effectivement et le plus important c'est que tu es trouvé une solution ♥

      Supprimer
  3. C'est hallucinant, j'avais vu passer cet article mais n'avais pas encore pris le temps de le lire, je trouve ça vraiment dingue. C'est dégueulasse de voir que l'entraide a été remplacée par une telle compétition... Heureusement que tu as fini par y arriver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou!
      Oui, l'article est assez long... Mais je le trouve assez nécessaire ^^. Je trouve ça assez hallucinant de voir comment on arrive a tourner le dos à quelqu'un qui ne vous à rien fait... Puis le laisser aller des écoles supérieures et des Universités montre qu'il y a une lacune dans les études supérieurs...

      Supprimer
  4. Je te cite : "Ce que je veux que vous reteniez est de ne jamais vous laisser marcher sur les pieds."
    J'espère que Gaëtan aura compris le message avec cet article.

    RépondreSupprimer
  5. bravo à toi, d'être restée combattive jusqu'à réussir à reconstruire derrière un échec cuisant ... je t'admire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Ça me fait plaisir de lire des commentaires comme ça. =)

      Supprimer
  6. Tu as bien fais, je ne comprend pas que le tribunal administratif ne t'ai pas donné raison, tu as bien raison en ce qui concerne la solidarité si tes "amis" avait ete dans ta situation, ils auraient tous été présent malheureusement maintenant si les gens ne sont pas concernés ils font l'autruche mais les gens sont de plus en plus individualiste malheureusement, pour ma part j'ai connue la discrimination dans le monde du travail juste parce que je suis maman, rien à reprocher à mon cv ou autres juste "maman", on me l'a clairement dis quand j'ai voulu signaler ce genre de comportement on m'a clairement répondu c'est la parole de l'employeur contre la votre, tout ayant été dit à l'oral aucune preuve, ainsi c'est gens peuvent continuer à exercer ce genre de discrimination que je trouve dégueulasse, tu as bien fais d'aller jusqu'au bout et je suis ravie pour toi que tu aies trouvé une école pour te reprendre et ainsi poursuivre ton reve bonne soirée miss bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça! Du moment que ce n'est pas pour ta pomme tu détourne les yeux. Tu sais que ta discrimination ne me choque même plus (et c'est horrible!). Déjà, rien qu'être une femme ça les dérange (congé maladie, faut trouver un remplaçant, touça, touça). Enfin il me semble que si tu es plus efficaces que les autre, ce n'est pas parce que ton enfant a de la fièvre que tu prendra du retard... Ça change peu à peu, mais on avance. L'employeur qui te l'a dit à du courage de te l'avoir dit, au moins tu sais pourquoi et tu t'y fera pas reprendre à deux fois! Courage à toi aussi du coup! Bisous bisous!

      Supprimer
  7. Eh bien, quel parcours du combattant !
    Tu as vraiment beaucoup de mérite et je suis heureuse de voir ce joli dénouement !
    ( le comportement des gens est quand même réellement décevant, à croire que l'entraide est un mot inconnu de leur vocabulaire, c'est dingue) En tout cas, je te souhaite de belles choses à venir, ça a l'air bien parti ;)

    RépondreSupprimer
  8. Bravo, tout simplement ! Je t'embrasse fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Bisous à toi aussi! :)

      Supprimer
  9. Et bien quel courage ! Je n'avais pas eu l'occasion de lire ton article et je suis vraiment épatée par ton combat et d'avoir toi même plaidé devant le tribunal.
    Je te souhaite le meilleur du monde dans tes prochains projets :)
    Des bisous

    RépondreSupprimer